Fête de la Pôchouse à Verdun sur le Doubs

Après le week end du 25 et 26 juin sur Dole (Jura), les Radeliers de la Loue ont encore tourné une autre page historique.

 

Verdun sur le Doubs, ville de Saône et Loire, de 1 200 habitants à la confluence entre le Doubs et la Saône, est un lieu historique du flottage des bois jurassiens.

En effet, d’une part c’est dans cette ville que les Radeliers de la Loue de l’époque arrivaient à leur destination avec leurs radeaux, pour les laisser à d’autres radeliers pour la destination finale : Arsenal de Toulon. Les radeliers remontaient à pied à Chamblay, leur port d’attache.

D’autre part, c’est grâce aux poissons que prélevaient les Radeliers dans la rivière, et jetaient dans un chaudron accompagné de vin blanc et d’une gousse d’ail qu’est née la pôchouse.

 

Le week end du 3 juillet 2016, l’office du tourisme local et la municipalité organisaient la première fête de la Pôchouse. Des vieux métiers représentent les  savoir-faire d’antan, les restaurateurs locaux servent au public ce plat typique, la confrérie de la Pôchouse en garant des traditions de la Pôchouse.

Les Radeliers de la Loue ont préparé cette fête depuis décembre dernier, en allant choisir avec la commune, des peupliers dans une parcelle communale, puis en les écorçant au printemps.

Ces bois servant à construire le radeau du 3 juillet. Les Radeliers de la Loue ont construit le radeau, avec l’appui de Jacky, sous les yeux et les questions des verdunois et verdunoises.

C’est sous le soleil et devant un public nombreux que les Radeliers de la Loue ont mis à l’eau et navigué sur le doubs, sur ce radeau.

Cette fête fut encore une belle réussite pour l’Association et les organisateurs.